Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec Passer directement au contenu

Nicolas Cermakian, Ph.D.
Photo

Directeur, labotaroire de chronobiologie moléculaire, Institut Douglas
Chercheur, Institut Douglas
Professeur agrégé, Département de psychiatrie, Université McGill


nicolas_dot_cermakian_At_mcgill_dot_ca
Champs d'expertise
Rythmes circadiens, gènes de l'horloge, expression génétique, modifications des protéines, réponse immunitaire
Profil

Après avoir terminé son stage postdoctoral à l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg en France, Nicolas Cermakian, Ph.D., s'est joint à l'Institut Douglas en 2002 afin de poursuivre ses recherches sur les rythmes circadiens et sur « les horloges internes » produisant ces rythmes.

On a tendance à remarquer ces horloges internes lors de situations spéciales comme lorsqu'on se retrouve en décalage horaire. Les dérèglements chroniques de l'horloge interne, qui peuvent être engendrés par des quarts de travail changeants, peuvent donner naissance à de graves troubles de l'humeur et du sommeil.

Nicolas Cermakian étudie les mécanismes moléculaires entourant les rythmes circadiens en se servant surtout de modèles animaux. Son travail vise à approfondir la connaissance que nous avons des rouages de l'horloge biologique. Ces rouages sont en fait des gènes que nous appelons «gènes de l'horloge». La mutation de ces gènes de l'horloge chez l'humain ou chez l'animal entraîne des rythmes perturbés, qui peuvent à leur tour causer des troubles du sommeil et de l'humeur, et même favoriser le développement de cancers.

Son programme de recherche porte sur :

  • La régulation de l'activité des protéines de l'horloge. Comment les rouages de l'horloge biologique fonctionnent-ils? Comment peuvent-ils être modulés?
  • Le contrôle circadien de la réponse immunitaire. Répond-on différemment aux infections selon l'heure du jour? Un problème de l'horloge biologique affecte-t-il les défenses de l'organisme?
  • L'étude de l'expression des gènes de l'horloge chez l'humain, en collaboration avec Diane Boivin, M.D., Ph.D., directrice du Centre d'étude et de traitement des rythmes circadiens

Ce travail approfondira la connaissance sur les mécanismes de l'horloge dans des conditions normales et pathologiques.

Plus sur http://ncermakianlab.mcgill.ca/

Coordonnées
Institut Douglas
Pavillon Perry
Bureau E-2108
6875, boulevard LaSalle
Montréal (Québec)
H4H 1R3
Téléphone :
514 761-6131
Poste: 4936

Télécopieur :
514 762-3034
Division de recherche :
  • - Neurosciences
Prix et distinctions :
  • - Prix Heinz Lehmann
[ consulter les autres prix ]
Publications
path
send
share
share