Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec Passer directement au contenu

Véronique Bohbot, Ph.D.
Photo

Chercheuse, Institut Douglas
Professeure agrégée, Département de psychiatrie, Université McGill


veronique_dot_bohbot_At_mcgill_dot_ca
Champs d'expertise
Mémoire spatiale, visuelle et auditive, réalité virtuelle, plasticité
Profil

Véronique Bohbot, Ph.D., est une spécialiste de la mémoire. Elle recourt à la navigation pour étudier divers types de mémoire, contrôlés par différentes parties du cerveau. Elle a découvert que les personnes utilisent spontanément des stratégies de navigation qui diffèrent en terme d'activité cérébrale, de matière grise, d'hormones et de génotypes. Cette découverte est importante, car la littérature suggère que la réduction de la matière grise dans l’une de ces régions cérébrales, l’hippocampe, est associée à une augmentation du risque de troubles neurologiques et psychiatriques comme la maladie d’Alzheimer.

La recherche de Véronique Bohbot aidera à définir l’activité neuronale des régions du cerveau impliquées dans la navigation: l’hippocampe, le noyau caudé, les cortex du lobe temporal médian et le cortex frontal. La détérioration de ces régions cérébrales peut affecter sérieusement la navigation, car plusieurs personnes continuent d’utiliser des stratégies reposant sur les structures atteintes.

Afin de mieux comprendre la mémoire spatiale (visuelle et auditive), Véronique Bohbot mène des tests de navigation, réelle et virtuelle, dans un laboratoire de pointe avec des sujets en santé, mais d'autres aussi qui présentent des lésions cérébrales ou des pathologies comme l’épilepsie, la leucémie, le trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité, le diabète, la dépression, la schizophrénie, le déficit cognitif léger, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Avec son équipe, Véronique Bohbot emploie aussi d’autres approches, notamment la navigation virtuelle sur grand écran 3D, la poursuite oculaire, la neuro-imagerie fonctionnelle et structurelle, la stimulation magnétique transcrânienne et la neuropsychologie.

Au cours des années, Véronique Bohbot a mis au point un Programme d’amélioration de la mémoire spatiale destiné à stimuler spécifiquement l’hippocampe et les régions cérébrales associées à la cognition normale chez les personnes de tout âge. Elle a montré l’efficacité de ce programme non seulement pour améliorer la mémoire spatiale, mais aussi, élément important, pour augmenter l’activité cérébrale et la matière grise de l’hippocampe. Ce programme d'entraînement pourrait éventuellement réduire le risque de troubles neurologiques et psychiatriques. Il est actuellement testé auprès de patients atteints de troubles mnésiques, comme les sujets souffrant d’un déficit cognitif léger qui sont à risque de maladie d’Alzheimer.

Coordonnées
Institut Douglas
Pavillon Frank B. Common
Bureau F-2127.1
6875, LaSalle blvd
Montréal (Québec)
H4H 1R3
Téléphone :
514 761-6131
Poste: 3216

Télécopieur :
514 888-4099
Thème de recherche :
Division de recherche :
  • - Clinique
Groupe de recherche :
Publications
En savoir plus :
Le cerveau - Puissant et fragile en même temps. Un cours de Véronique Bohbot en 2011
path
send
share
share