Activités de formation pour un meilleur fonctionnement des services en réseau

« Le but n'est pas de rendre les intervenants capables d'effectuer le travail d'autres professionnels, mais de mettre de l'avant un environnement de collaboration amélioré afin de remplir un continuum de besoins des clients » (Simmonds, 2003).




La formation croisée (cross-training en anglais) est une approche de plus en plus utilisée pour améliorer le fonctionnement des services en réseau. Elle vise une meilleure compréhension du rôle de chacun des partenaires pour assurer ainsi une continuité des services plus optimale. Le programme montréalais de formation croisée sur les troubles concomitants de santé mentale et de toxicomanie comprend deux éléments fondamentaux :

  1. Sessions d’échanges en ateliers

    Lors de sessions d’échanges en ateliers, des participants provenant de différents réseaux sont invités à discuter de cas cliniques réels et à échanger entre eux sur les modalités à mettre en place en vue d’une prise en charge optimale du client. Pour chaque atelier, un modérateur veille au bon déroulement de la discussion alors qu’un rapporteur est chargé de noter les points principaux des échanges. Suite à la présentation d’une synthèse des discussions de l’ensemble des ateliers, un panel d’experts est appelé à réagir et à interagir avec l’auditoire. Ces sessions d’échanges permettent à chacun de connaître les ressources du territoire, de créer de nouveaux liens et de rapporter certaines de ces connaissances dans leur équipe respective.

     
  2. Rotations de personnel

    Les rotations de personnel prennent la forme de courts stages d’observation d’une journée ou parfois d’une demi-journée. Ces stages permettent à chacun de se familiariser avec des personnes oeuvrant dans une autre ressource, voire même dans un type de ressource tout à fait différent de celui où oeuvre le stagiaire.

    Par exemple, une infirmière qui travaille dans une unité de psychiatrie à l’Institut Douglas peut passer une journée dans une ressource communautaire comme L’Autre Maison, ou encore dans une ressource en toxicomanie tel le Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut Universitaire. Elle sera alors en mesure de mieux connaître les personnes qui y travaillent, leur mandat et leur façon d’intervenir auprès de la clientèle. D’une part, ceci facilitera les contacts le jour où elle aura besoin d’y référer un patient, et d’autre part cela lui permettra de mieux comprendre l’expérience d’un patient que cette ressource lui aura référé.
     

Le programme de formation croisée du Sud-Ouest de Montréal

Formation croisée: Pour un meilleur fonctionnement des services en réseau (2011)
Formation croisée: Pour un meilleur fonctionnement des services en réseau (2011)

Le programme consiste à mettre sur pied et à évaluer une expérience de formation croisée pour des intervenants oeuvrant auprès de personnes à risque ou aux prises avec une double problématique en santé mentale et en toxicomanie.

Ces séances peuvent prendre la forme de sessions d’échanges en ateliers, où des intervenants de différents milieux sont regroupés afin de discuter de cas cliniques.


Les objectifs du programme sont :

  • D’identifier les besoins de formation des intervenants oeuvrant auprès d'une clientèle à risque ou atteinte de troubles concomitants.
     
  • De permettre à ces intervenants d’acquérir une meilleure connaissance du mode de fonctionnement de la clientèle et des interventions propres aux différentes ressources impliquées par des rotations de personnel(stages d’observation) et des sessions d’échanges.

Expansion du programme de formation croisée

En 2013-2014, le programme «Prends soin de toi» a accepté de financer le programme de formation croisée sur les troubles concomitants de santé mentale et de toxicomanie mené à l’Institut Douglas. Ce financement s’est poursuivi pour une période de deux ans (2012-2014). Cet apport a permis de:

  • Poursuivre les rotations de personnel entre les organismes participants
  • Monter trois sessions d’échanges supplémentaires
  • Consolider les formations croisées et soutenir leur déploiement dans d’autres régions du Québec. Deux régions se sont jointes en tant que sites pilotes:
    • Mauricie / Centre-du-Québec (partenaire: CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec)
    • Outaouais (partenaire: CISSS de l'Outaouais). 

Elles contribuent au développement et à l’évaluation de la formule en montant, localement, des rotations de personnel ainsi que des ateliers de discussion de cas, lors des sessions d’échanges. 

Participants

Jusqu’à maintenant, le programme de formation croisée a permis :

  • de tenir 16 sessions d’échanges, (plus de 4300 participations; 2007-2016) 
  • d'organiser 259 stages d’observation (6 cycles de rotations; 2003-2014, à Montréal et en Mauricie / Centre-du-Québec) dans le cadre des rotations de personnel.

Les divers organismes qui ont participé aux sessions d’échanges et aux stages d’observation sont issus principalement des réseaux suivants:

  • santé mentale
  • toxicomanie
  • centres de santé et de services sociaux et hôpitaux généraux
  • santé publique
  • écoles, commissions scolaires et universités
  • sécurité publique
  • services pour personnes âgées

Au total, près de 250 organisations distinctes ont pris part à l’une ou l’autre de ces activités.

Équipe de recherche

Michel Perreault, Ph.D., Chercheur principal et responsable du programme, Institut Douglas
Tél. : 514 761-6131, poste 2823
michel_dot_perreault_At_douglas_dot_mcgill_dot_ca

Léonie Archambault, Coordonnatrice, Institut Douglas
Tél. : 514 761-6131, poste 2835
leonie_dot_archambault_At_douglas_dot_mcgill_dot_ca

Diana Milton, Assistante de recherche, Institut Douglas
Tél. : 514 761-6131, poste 2829
diana_dot_milton_At_douglas_dot_mcgill_dot_ca

Comité d'orientation

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal 

  • Direction des programmes de santé mentale et dépendances : Najia Hachimi-Idrissi et Anissa Mounib
  • Direction du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées : Patrick Murphy-Lavallée et Lydia Ingenito

Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

  • Annie Arevian et Frédéric Maari
  • Direction de santé publique de Montréal : Nicole Perreault
  • Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire (CRDM-IU) : Anne Wittevrongel
  • Centre jeunesse de Montréal : Lise Durocher
  • Centre de recherche et d'aide pour narcomanes (Cran) : Sylvie DesRoches

Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux du Nord-de-l'Île-de-Montréal

Centre intégré de santé et des services sociaux de la Montérégie-Ouest

  • Centre de réadaptation en dépendance Foster : Ximena Rodrigues Solis

Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec

  • Jean-Marc Ménard et Nadia L'Espérance

Centre intégré de santé et des services sociaux de l'Outaouais

  • Jean Gagné

Centre de crise L'Autre Maison

  • Cindy Subaihi

Service de police de la ville de Montréal (SPVM)

  • Michael Arruda

Dianova

  • Bruno Ferrari

Commission scolaire de Montréal

  • Shanie Beaudoin

Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île

Association des intervenants en dépendance du Québec

  • Anik Tremblay 

Partenaires financiers

  • 2016 - 2017 : Chaire de recherche sur l'étude du jeu (Université Concordia), Institut universitaire sur les dépendances et CIUSSS ODIM / Fonds d’échange de connaissances Molson sur le vieillissement et Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ)
  • 2015 - 2016 : Centre international de criminologie comparée (CICC), Université de Montréal (Programme ARUC) et Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ)
  • 2014 - 2015 : Fonds d’échange de connaissances Molson sur le vieillissement / Recherche sur le développement d'approches novatrices de prévention du VIH et du VHC chez les usagers de cocaïne souffrant de problèmes de santé mentale (COSMO) - projet financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
  • 2012 - 2014 : Prends soin de toi
  • 2009 - 2013 : Santé Canada - Fonds des initiatives communautaires de la stratégie antidrogue (FICSA)
  • 2005 - 2009 : Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et Fondation canadienne de recherche sur les services de santé (FCRSS)

Publications

Perreault, M., Wiethaueper, D., Perreault, N., Bonin, J-P., Brown, T. G. (2009). Meilleures pratiques et formation dans le contexte du continuum des services en santé mentale et en toxicomanie : le programme de formation croisée du sud-ouest de Montréal. Santé Mentale au Québec, 34(1), 143-160.

Perreault, M., Bonin, J.-P., Veilleux, R., Alary, G., Ferland, I. (2005). Expérience de formation croisée dans un contexte d’intégration des services en réseau dans le sud-ouest de Montréal. Revue canadienne de santé mentale communautaire, 24(1), 35-49.