Passer directement au contenu

Réponses d'experts
Médication

Est-ce que les personnes qui souffrent d'un TDAH pourront arrêter leur médication un jour?

Dans certains cas, oui. D'autres au contraire devront en prendre toute leur vie.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Pourquoi certains enfants et adultes répondent à la médication et d'autres pas?

Environ 80 % des gens répondent de façon positive, parfois même spectaculaire, aux psychostimulants, tel que le Ritalin. Les 20 % restants ne retirent aucun bienfait de ce type de médicaments ou ressentent des effets secondaires qui les obligent à interrompre la médication. Lorsque l'action de ces psychostimulants sera mieux comprise, les experts seront à même de mieux les prescrire. (Dans certains cas, d'autres médicaments peuvent s'avérer plus bénéfiques). Les recherches entreprises à l'Institut Douglas démontrent que la prise de médicament combinée à une thérapie (individuelle ou de groupe) donne les meilleurs résultats. L'équipe de Nathalie Grizenko, M.D. s'affaire actuellement à déterminer quelles combinaisons de thérapies et de médicaments sont les plus efficaces.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Y a-t-il des risques à long terme pour un jeune homme de 18 ans qui prend Strattera tous les jours?

Si le médicament est bien toléré, à priori, il n’y a pas de risque. Le Strattera peut provoquer quelques effets secondaires, notamment, il peut augmenter le taux d’enzymes hépatiques, mais c’est très rare. Ce médicament est bien toléré. Aucune étude à long terme n’a été effectuée pour déterminer si le Strattera est dénué de danger, mais je n’ai pas entendu dire que la prise à long terme de Stattera entraîne des effets néfastes. Il faut néanmoins demeurer vigilant.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D., École Mini Psy 2010

Pourquoi Adderall n’est-il pas disponible au Canada et en quoi diffère-t-il des autres médicaments?

Ce médicament est offert au Canada, mais il a été retiré du marché pendant une période de deux ans il y a environ cinq ans en raison d’un risque potentiel de mort subite, ce qui n’était pas particulièrement justifié. Adderall est un médicament de type d-amphétamine (les amphétamines se présentent sous deux formes : « l » et « d », Adderall étant de la forme « d »). Il fait partie de la même classe de médicaments que le Ritalin et la Dexedrine, qui sont des psychostimulants. Adderall est un médicament très puissant pour traiter les symptômes du TDAH, et son efficacité est comparable, voire supérieure à celle du Ritalin.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D., École Mini Psy 2010

Quand peut-on discontinuer les médicaments comme le Ritalin ou le Prozac à cause des effets secondaires?

Si vous ressentez des effets secondaires très importants, cessez la médication. Par exemple, si un enfant n’arrive pas à dormir à cause du Ritalin, je prescrirai un autre médicament comme le Strattera ou je donnerai un peu de mélatonine ou de la luminothérapie. Il peut y avoir d’autres complications extrêmement importantes: certains enfants par exemple peuvent avoir des hallucinations avec les psychostimulants, ce qui peut entraîner des troubles psychotiques. On sait que les troubles psychotiques ont un lien avec l’augmentation de la dopamine dans certaines parties du cerveau. Ainsi, si on donne des médicaments qui augmentent la dopamine, comme les psychostimulants, il y a également un risque mineur d’avoir des hallucinations ou bien des visions. Dans ces cas-là, je vais également arrêter les médicaments.

-Ridha Joober, M.D., Ph.D., École Mini Psy 2010

L'interruption du traitement aura-t-elle un effet négatif sur le moral de l'enfant?

L'arrêt de la médication peut avoir des effets variables d'un enfant à l'autre. Parlez-en à votre médecin avant de prendre cette décision.

Où trouver de l'aide ?

Différents programmes, comme celui de l'Institut Douglas, existent au Québec et viennent en aide dans les cas où cela est approprié. Nous suggérons aux familles de consulter d'abord leur médecin omnipraticien qui fera une référence s'il estime qu'une consultation en psychiatrie s'impose. Par ailleurs, il existe d'autres types de soutien pour les familles et les enfants, comme les associations PANDA (Parents aptes à négocier le déficit de l'attention) et AQETA (Association québécoise des troubles d'apprentissage).
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Pourquoi donne-t-on un stimulant à une personne hyperactive?

Le terme «stimulant» est probablement inadéquat pour ces médicaments-là. On les a appelé des psychostimulants parce que lorsqu’on les donne aux rats, on voit qu’ils se mettent à bouger énormément. Par contre, chez les êtres humains, ces médicaments augmentent la concentration de manière remarquable. Ils améliorent l’attention, la concentration et ne provoquent pas d’hyperactivité. Le terme « psychostimulant » n'est pas un terme approprié. Pour ma part, je dirais que ce sont des médicaments visant à accroître la concentration et l’attention.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D., École Mini Psy 2010

Les enfants atteints du TDAH doivent-ils prendre des médicaments toute leur vie?

Certains devront en prendre toute leur vie si le TDAH continue jusqu’à l'âge adulte et a un impact majeur sur leur fonctionnement. De plus en plus d’adultes prennent des médicaments pour traiter le TDAH. Dans d’autres cas, la médication n’est plus nécessaire après un certain nombre d’années, particulièrement lorsque les enfants sont rendus au secondaire, car ils ne ressentent plus le besoin de prendre des médicaments.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D., École Mini Psy 2010

Si on ne connaît pas l’histoire génétique d'un enfant, est-il plus risqué d’administrer une médication en raison des problèmes cardiaques potentiels?

Il est important de poser des questions concernant la santé cardiaque de tout enfant, compte tenu du risque de myocardiopathie, soit une dilatation du cœur attribuable à une maladie du muscle cardiaque. Si la dilatation du cœur augmente, il peut s’ensuivre un arrêt cardiaque soudain. Cette affection est extrêmement rare, mais on se doit d’être vigilant. Je questionne toujours les parents sur les antécédents cardiaques de leur enfant, et si j’ai des doutes, j'effectue un électrocardiogramme. Si je décèle des anomalies, je réfère l'enfant à un cardiologue et je m'abstiens la plupart du temps de prescrire des psychostimulants, puisqu’il existe d’autres traitements.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D., École Mini Psy 2010

Est-ce que la prise de médication (Ritalin, Concerta) peux entraîner une dépendance?

La littérature indique que le Ritalin ou le Concerta ne conduisent pas à la dépendance. Le Concerta a le même principe actif que le Ritalin dont l'efficacité à long terme est établie.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Quel est le traitement du TDA sans hyperactivité?

Les médicaments, les ateliers d'habiletés sociales et la psychoéducation sont utiles, mais la réponse doit être évaluée individuellement.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Quels sont les effets secondaires à long terme de la prise de médicament contre le déficit de l'attention ?

Le Ritalin est utilisé en pratique clinique depuis plus de 60 ans, et il présente certains effets secondaires. On note surtout qu'il retarde l'assoupissement de quelques minutes. Il arrive parfois qu'il le retarde beaucoup plus longtemps. Chez certains enfants, le Ritalin réduit l'appétit.

À long terme, on peut aussi observer un retard de croissance de quelques centimètres. A part un retard de croissance, la littérature ne se prononce pas de manière unanime sur les effets secondaires à long terme. Malgré ces effets secondaires, les enfants qui ont beaucoup de difficulté à s'adapter à l'école en raison d'un déficit d'attention voient leur vie complètement transformée par ce médicament.

-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Pensez-vous que tous ces enfants TDAH ont réellement besoin d'être médicamentés?

Le plus souvent, les enfants ont besoin d'être médicamentés. Les médicaments permettent aux enfants de mieux se concentrer et donc de mieux s'organiser dans la vie de tous les jours.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Comment cessez la médication? Graduellement? Y a-t-il des symptômes de sevrage?

Cela dépend de la médication. Il faut en discuter avec votre médecin.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Existe-t-il des moyens autres que les médicaments pour lutter contre le déficit de l'attention ?

Oui, la psychoéducation pour les familles et certaines interventions éducatives qui hausseront les habiletés sociales chez les enfants sont importantes et parfois nécessaires. Cependant, l'efficacité de ces interventions est souvent plus importante en association avec le traitement pharmacologique.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Est-ce que des médecins prescrivent le Ritalin comme panacée à des enfants qui ne souffrent pas de TDAH ?

Même si le nombre d'ordonnances pour le TDAH a beaucoup augmenté ces dernières années, une proportion significative d'enfants atteints ne reçoivent encore aucun traitement. En effet, la prévalence du trouble est d'environ 5 % dans la population des enfants d'âge scolaire. Ceci semble vrai dans le monde entier. La proportion des enfants traités est fort probablement plus basse que celle des enfants atteints.

Les troubles psychiatriques varient au plan des symptômes, mais ils ont un critère en commun: la dysfonction. Si vous avez des hallucinations mais que vous n'êtes pas dysfonctionnel, elles importent peu. Si votre enfant souffre de TDAH mais qu'il n'est pas dysfonctionnel alors ce trouble importe peu. Cependant, si votre enfant souffre de TDAH et que son interaction avec vous devient un cauchemar, que ses interactions à l'école sont désastreuses, nous savons que la médication peut être très utile. Le problème est de savoir où tracer la ligne de démarcation. Qu'est-ce qu'un enfant fonctionnel? Qu'est-ce qu'un enfant dysfonctionnel? La question appelle une évaluation clinique et doit être discutée entre les parents, l'école et l'enfant. Un enfant qui présente des problèmes de comportement ou qui n'acquiert pas ce dont il a besoin pour se développer normalement court plus de risques d'éprouver des difficultés comme la toxicomanie, l'abus de drogue, un rendement inférieur à l'école, un plus grand nombre de problèmes familiaux et professionnels, en plus d'accidents d'auto, etc. En traitant l'enfant très tôt, vous choisissez la prévention, tout aussi logiquement que vous le feriez face à des problèmes physiologiques.

-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Pourquoi y-a-t-il une controverse sur les bienfaits des psychostimulants dans le traitement du TDAH?

La plupart des articles médicaux reconnaissent que les médicaments actuels sont efficaces pour traiter le TDAH.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

Quels sont les effets à long terme de Concerta et de Ritalin et comment réduire les doses?

Le dosage est essentiel avec les psychostimulants. On vise toujours la normalisation du comportement ou du moins une quasi-normalité. Les facteurs qui nous limitent sont les effets secondaires. On recherche donc toujours un équilibre entre les effets secondaires et les effets bénéfiques. Quelquefois, on obtient une rémission complète sans effet secondaire. Parfois, on est un peu limité par les effets secondaires qu’il faut alors gérer.

Dans certains cas, il s’agit d’un traitement à vie. D’autres personnes, au contraire, vont se développer et ne souffriront plus du trouble de l’attention à l’âge adulte.

La médication rend mon fils plus sombre et asocial. Quel sera l'impact? Risque-t-on d'éteindre la créativité de notre enfant?

Discutez-en avec votre médecin ; expliquez clairement les objectifs que votre enfant et vous-même voulez atteindre au moyen de la médication.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

À quel âge peut-on amorcer la médication?

En général, les médicaments sont instaurés à partir de la 1re année. Dans de très rares cas, soit 2 ou 3 cas sur plus de 500, on commence la médication à l’âge préscolaire.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D., École Mini Psy 2010

Est-il conseillé de sauter la médication une ou deux fois par semaine, question de laisser le corps se reposer?

C'est faisable si le comportement de l'enfant n'est pas particulièrement gênant la fin de semaine.
-Ridha Joober, M.D., Ph.D. et Natalie Grizenko, M.D., 2008

En savoir plus :
path
send
share
share