Passer directement au contenu

Réponses d'experts
Diagnostic

Combien d'années faut-il à la maladie d'Alzheimer avant de pouvoir être diagnostiquée?

Il faut plusieurs années – sans doute dix ou vingt ans – à la maladie d'Alzheimer pour s'installer progressivement dans le cerveau.
-Judes Poirier, Ph.D., École Mini Psy 2006

Existe-t-il un test pour mesurer mes risques génétiques de développer la maladie d'Alzheimer?

Ce type de test est pratiqué dans des laboratoires de recherche mais non par les laboratoires diagnostiques, et ce pour diverses raisons. D'abord, le Canada manque de lois protégeant la confidentialité des renseignements d'ordre génétique. En d'autres mots, une compagnie d'assurance pourrait facilement accéder à vos résultats de tests génétiques et prendre toutes les mesures qu'elle juge appropriées pour éviter d'avoir à rembourser votre hospitalisation. Il faut reconnaître ce risque. Aux États-Unis, par contre, chaque état dispose d'une loi sur la confidentialité génétique et il existe aussi une législation fédérale. Le Canada instituera probablement un jour de telles mesures de protection.
-Judes Poirier, Ph.D., École Mini Psy 2006

Si j'ai un parent Alzheimer, quels sont les risques que j'aie à mon tour la maladie?

Dans la variante qu'on appelle la maladie d'Alzheimer familiale, chaque génération présente un pourcentage élevé (~50%) d'enfants affectés. La forme habituelle de la maladie d'Alzheimer peut aussi être transmise aux descendants. Cependant, la maladie peut épargner quelques générations successives, en affecter une, puis en épargner une autre. En résumé, il existe des indications d'un caractère héréditaire de la forme la plus commune de la maladie d'Alzheimer, mais pas aussi souvent que dans les variantes familiales pures.
-Judes Poirier, Ph.D., École Mini Psy 2006

Quel est le secret de la longévité des Japonais ? Est-ce que beaucoup d'entre eux souffrent d'Alzheimer ?

Légèrement plus de gens atteignent l'âge de 100 ans au Japon qu'en Amérique du Nord, mais les Japonais sont aussi moins sujets au cancer. Lorsque les Japonais, qui ont exactement les mêmes gènes que nous, présentent le défaut génétique découvert par notre équipe, ils développent ce qu'on appelle la « démence vasculaire » au lieu de la maladie d'Alzheimer. La démence vasculaire s'en prend aux vaisseaux sanguins, mais elle conduit aux mêmes symptômes que la maladie d'Alzheimer.
-Judes Poirier, Ph.D., École Mini Psy 2006

Est-ce qu'on peut mourir de la maladie d'Alzheimer?

L'Alzheimer elle-même ne tue pas. Ce qu'il faut comprendre, c'est que cette affection inverse le processus de « croissance » que nous vivons dans l'enfance. Les souvenirs récents disparaissent les premiers, puis les plus anciens. Le patient en vient à désapprendre comment boutonner sa chemise ou manger. Plus tard, la personne est alitée en permanence et doit parfois être nourrie artificiellement ou par intraveineuse. Elle s'affaiblit à tel point que des problèmes comme un rhume ordinaire se transforment en bronchite ou en pneumonie. La grande majorité des patients meurent de broncho-pneumonie, leur fragilité les empêchant de vaincre l'infection.
-Judes Poirier, Ph.D., École Mini Psy 2006

Quels sont les signes avant-coureurs de la maladie d'Alzheimer ?

Au début, les indices les plus notables ont trait à la mémoire. Par exemple, la personne aura de la difficulté à se rappeler de notions simples; elle aura parfois de la difficulté à trouver ses mots. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter si vous oubliez où vous avez laissé vos clés d'auto. Posez-vous plutôt des questions si vous ne vous souvenez plus à quoi elles servent!
-Judes Poirier, Ph.D., École Mini Psy 2006

Pourquoi a-t-on cru que l'aluminium était un facteur de la maladie d'Alzheimer ?

Cette anecdote date des années 1950. Des chercheurs avaient, sans s'en rendre compte, utilisé un colorant à base d'aluminium pour teinter une plaque d'amyloïde extraite du cerveau d'un patient Alzheimer. L'aluminium qu'ils ont trouvé dans le cerveau provenait en fait du colorant utilisé. Aujourd'hui, nous savons clairement que l'aluminium ne cause pas l'Alzheimer.
-Judes Poirier, Ph.D., École Mini Psy 2006

Quelle est la différence entre la perte de mémoire normale et la perte de mémoire prédictive de l’Alzheimer?

Il existe beaucoup de controverse sur le nombre de personnes qui développeront la maladie d’Alzheimer si elles vivent assez longtemps. D’après nos données et d’autres observations, parmi les personnes qui vivent jusque dans les 90 ans, plus de la moitié souffriront de la maladie d’Alzheimer. Presque tous les gens de plus de 50 ans constatent que leur esprit ou leur mémoire n’a plus la vivacité d’autrefois. La question est de savoir si ce changement pratiquement inévitable des fonctions cognitives, à l’âge moyen, est un signe avant-coureur de ce qui se passera dans 30 ou 40 ans. Cette question suscite beaucoup de controverse. Finalement, nous ne savons vraiment pas.
-John Breitner, M.D., M. H.P., École Mini Psy 2012

Comment approcher une personne que l’on croit atteinte d’une perte de mémoire ou présentant des symptômes de la maladie d’Alzheimer?

R. : Il y a autant de réponses à cette question qu’il y a de gens dans le monde. Il n’existe vraiment pas de formule établie; les gens sont différents, et leurs situations sont différentes. Je crois qu’il s’agit d’évaluer les différences entre les gens et leurs situations et de les aider à comprendre ce qui se passe, sans les effrayer. Comment annoncer à quelqu’un un diagnostic de cancer? Annoncer à quelqu’un un diagnostic de maladie d’Alzheimer est peut-être un peu plus facile, mais c’est dans la même catégorie.
-John Breitner, M.D., M. H.P., École Mini Psy 2012

Un diagnostic de maladie d’Alzheimer peut-il être confirmé du vivant d’une personne, ou seulement à l’autopsie?

Certains croient que l’autopsie n’est pas absolument nécessaire parce que nous comprenons maintenant que le lien entre cette pathologie et la démence n’est pas direct. Nous sommes devenus très compétents pour prédire quelles personnes souffrant de démence se verront confirmer un diagnostic de maladie d’Alzheimer après un examen approfondi et une autopsie, mais pas uniquement d’après une autopsie.

À vrai dire, un diagnostic posé par un médecin n’est habituellement exact que dans 90 % des cas. La médecine est un art, et non une science. Une autopsie n’est pas nécessaire pour prouver qu’une personne souffre de la maladie d’Alzheimer, si l’on tient compte du fait qu’un diagnostic est toujours un exercice de probabilité et n’est jamais certain.

Essentiellement, la démence est une description fondée sur notre connaissance de la personne et de ses antécédents. Par exemple, si un chimiste qui a une carrière couronnée de succès en recherche vient nous voir parce qu’il ne peut plus lacer ses chaussures, nous savons que quelque chose cloche.
-John Breitner, M.D., M. H.P., École Mini Psy 2012

En savoir plus :
path
send
share
share